Une fin en vue

Lentement mais sûrement, c'est ici : le sursaut final. Nous voyons la lumière au bout du tunnel. Aller dans l’eau est imminente, si tout se passe comme nous le souhaitons. Mais il reste encore beaucoup à faire avant que Milagros ne soit prêt pour la prochaine grande aventure.

Douches dans le cockpit

Peindre, caréner, poncer, peindre etc. de la coque battent leur plein en ce moment, mais je n'entrerai pas dans les détails ici. En attendant, nous nous sommes également consacrés à des projets plus modestes. Par exemple, nous avons installé une douche d'eau douce dans le cockpit. Pour cela, nous avons dû tirer un tuyau derrière les panneaux muraux depuis notre distribution d'eau jusqu'au cockpit. Et maintenant, nous pouvons nous rincer à l'eau douce dans le cockpit. Nous avons également remplacé le tuyau d'alimentation en eau du nouveau réservoir d'eau, car des algues s'étaient formées dans le tuyau et flottaient dans le réservoir après chaque remplissage. Le remplacement n'a pas été aussi facile que prévu. Nos voisins de SV Rua Hatu pouvaient entendre le serment à l'extérieur. Ce n'est qu'au quatrième essai que cela a fonctionné. C'était définitivement une perte de temps de vie.

Notre Bimini

Vous vous souvenez peut-être qu'un nouveau Bimini figurait également sur notre liste des 5 meilleurs projets. Nous n'avons pas réussi à obtenir de rendez-vous avec le soudeur pendant 9 mois. Nous avions déjà abandonné ce projet quand soudain une nouvelle opportunité s'est présentée. Notre collecteur d'échappement (où l'échappement rencontre l'eau de refroidissement dans le moteur) avait une fissure capillaire qui a dû être soudée. Dave vient d'envoyer un message au soudeur et à notre grande surprise, il était sur le bateau 30 minutes plus tard. C'était notre chance, et nous l'avons immédiatement saisie et avons obtenu un devis de sa part pour un Bimini.

Ca marche

Nous nous sommes mis d'accord sur le prix et quelques jours plus tard, nous avons commandé le matériel; maintenant il y travaille. Comme Marga a déjà un Bimini sur SV Dogfish, il a pu y prendre des mesures et n'a pas eu à réinventer la roue le Bimini. Nous lui demandons également de fabriquer de nouveaux couvercles de cadènes à partir de nos anciens réservoirs d'eau. Ceux-ci protègent le scellant des rayons UV et aident à garder tout étanche. C'est maintenant le deuxième projet, en plus de la plateforme sur le mât, à être créé à partir des anciens réservoirs.

Sommes-nous déjà là?

Et lorsque la dernière couche de couche de finition est pulvérisée sur le franc-bord, nous devons attendre au moins 2 semaines jusqu'à ce que la peinture ait suffisamment durci pour suivre les élingues de la grue. Ensuite, nous pouvons aller dans l’eau! Tout comme SV Cavu et SV Alegría, que nous avons maintenant salués et regardés naviguer vers le coucher du soleil pour la deuxième fois depuis notre arrivée. Mais il reste encore quelques projets à terminer avant que nous soyons prêts.

Adieu Alegría

Le mât doit être remis

Le plus gros chantier qui reste à faire est probablement la remise en place du mât. Le mât a été fraîchement peint, tous les accastillages sont remis en place et l'installation en tête de mât est également terminée. Avec Rob de SV Mapache, nous avons épissé l'étai dans le système d'enroulement et nettoyé toutes les vis et roulements. Maintenant, nous devons encore attacher le nouveau gréement aux tenons et monter la cadène du pataras. Ensuite, nous pouvons commander la grue et redonner au Milagros l'apparence d'un voilier. Espérons que l'ensemble de l'opération soit aussi simple qu'il y paraît. Voyons voir... Notre nouveau vît-de-mulet n'est pas encore prête, mais nous espérons pour le mieux. Dès que le mât est remonté, nous pouvons percer les nouveaux trous pour le vît-de-mulet puis fixer la bôme.

L'arbre doit revenir

Nous devons également remonter l'arbre d'entraînement redressé. Le roulement du coutelas a été remplacé; le nouveau joint d'arbre est prêt. Le palier à semelle a été refondu et s'adapte désormais parfaitement sur l'arbre, l'accouplement a été repeint et l'hélice nettoyée. Ici aussi, tout est prêt. Le moteur n'a plus besoin que d'une vidange d'huile et d'un nouveau liquide de refroidissement, puis nous pouvons le démarrer et voir si tout va bien.

Démarrage du moteur

Démarrer le moteur sur la cale sèche est possible car nous venons d'installer une arrivée d'eau douce de notre nouveau système de distribution d'eau vers le moteur. Ceci est destiné à chasser l'eau salée du moteur lorsqu'il n'est pas utilisé pendant une longue période de temps. Mais on peut aussi l'utiliser pour tester le moteur sur la cale sèche. Après tout, nous ne voulons pas entrer dans l'eau et constater ensuite que le moteur ne démarre pas.

Reine de beauté?

Milagros obtient également une jolie robe noire aka 2-3 couches d'antifouling. Le rouge lui va aussi bien, mais on veut du noir! La "bande rapide" qui complète le franc-bord de Milagros sera également noire. Nous aurons également Pancho qui vaporisera cela. Ensuite, il ne reste plus qu'à peindre ou coller le nom de Milagros.

Puis?

Quand nous avons fait tout cela, notre vie sur l'eau peut commencer. Nous pensons passer quelques semaines dans une marina ici à Puerto Peñasco pour réveiller Milagros de son sommeil réparateur. Tous les systèmes et toutes les modifications que nous avons apportées doivent être vérifiées et d'autres installations doivent être effectuées. Nos treuils et poulies ont besoin d'amour et les voiles peuvent être sorties et hissées. Et beaucoup d'autres petites choses veulent être faites. Et bien sûr, nous voulons faire un petit tour avec Milagros. Oui, et alors ?

La Paz?

Oui, alors nous pouvons partir. Comme il semble maintenant, ce sera vers la fin novembre - environ 6 semaines plus tard que prévu initialement. Pas mal, n'est-ce pas ? Ma famille vient visiter à Noël. Nous voulons amener les deux bateaux à La Paz pour cela, si possible. Ma sœur Carmen et son petit ami Iñaki sont actuellement toujours en cale sèche à San Carlos (à environ 500 km de chez nous) et continuent de rénover leur Anila.

Où allons-nous?

Nous allons donc faire un petit tour dans le sud, comme nous l'avons fait avec Ray sur SV SeaNote en mai. Pas exactement ce que nous avions en tête après plusieurs mois de chantier naval. En fait, nous voulions naviguer jusqu'à Refugio et ne rien y faire pendant quelques semaines. Mais nous allons certainement compenser cela après Noël. D'ailleurs, nous ne savons pas encore où notre voyage nous mènera. Un peu plus au sud dans la chaleur ou un peu plus au nord jusqu'aux endroits où nous sommes passés. Nous verrons.

Parfois, il est plus facile de se décider autour d'un verre. Si tu veux nous en offrir un, clique sur le bouton ci-dessous! Tu peux également devenir un supporter mensuel sur Patreon si tu veux. Merci beaucoup!

Lire la suite


Laisser un commentaire